Le lait magique !



Voici le lait magique, expérience scientifique réalisée au club loisir il y a quelques mois : amusante pour les petits (et les grands !).
 

LE MATÉRIEL POUR FAIRE DU LAIT MAGIQUE

Pour faire cette petite expérience, il vous faudra :

  • du lait,
  • des colorants alimentaires ou des encres de couleur,
  • du liquide vaisselle,
  • une grande assiette ou un plat,
  • un petit récipient pour le liquide vaisselle,
  • des cotons-tiges (ou un compte-gouttes).

On peut ajouter à cette liste : une blouse pour protéger les vêtements des enfants et de quoi protéger la table. Les colorants ça tâche !

COMMENT FAIRE CETTE EXPÉRIENCE POUR LES ENFANTS

C’est une expérience scientifique très simple mais qui plaît beaucoup aux petits (dès 2-3 ans) 

Dans un 1er temps, versez du lait dans le fond d’un plat. Il ne faut pas en mettre beaucoup, simplement recouvrir le fond du plat ou de l’assiette 

Puis, ajoutez quelques gouttes de colorants alimentaires un peu partout sur le lait. 

Enfin, mettez un peu de liquide vaisselle dans un ramequin et trempez généreusement un coton-tige dedans.

Confiez ce coton-tige à un enfant et demandez lui de le tenir au-dessus du plat, pour qu’une goutte de liquide vaisselle tombe dans le lait coloré.


Magie !!!

Pour les plus grands, on peut expliquer que la surface du lait est un peu comme une nappe sur lesquelles les gouttes de colorant se posent. C’est ce qu’on appelle la tension superficielle  : les molécules de lait se trouvant à la surface ont une énergie suffisamment forte pour se tenir les unes aux autres, elles ont une meilleure cohésion et forment ainsi une sorte de mur (très fragile quand même). C’est d’autant plus vrai qu’il y a du gras dans le lait (si on met du colorant dans l’eau, il se mélange tout de suite).

Lorsque l’on met du liquide vaisselle dans le lait, il « casse » le mur en réduisant la tension superficielle. Les colorants peuvent donc se mélanger au lait. Le liquide vaisselle ne réagit qu’avec le lait, ce qui cause l’éloignement des colorants.

C’est là, le rôle du liquide vaisselle : mélanger 2 substances non « mélangeables » au départ (on dit « miscibles » en bon français). Il fait la même chose avec l’eau et la saleté grasse des assiettes sales. Une fois que le gras et l’eau sont bien attachés ensemble, il n’y a plus qu’à rincer pour faire tout partir dans l’évier et on a une assiette toute propre.

Donc au final le savon ça chasse bien les tâches quand même !